fbpx

Janvier, un mois très particulier au niveau administratif

Avez-vous entendu parler du 21 janvier, date annoncée comme le jour le plus déprimant de l’année ?
Cette date aurait été déterminée scientifiquement en 2005 par le psychologue Cliff Arnall, un professeur d’université exerçant au Pays de Galles, précisément à Cardiff. Le jour le plus déprimant de l’année répondait aux critères suivants:

  • c’est forcément un lundi, premier jour de la semaine de travail,
  • plutôt vers la fin du mois, mais pas trop, quand le salaire n’est pas encore tombé,
  • quand les finances sont au plus bas après les dépenses des fêtes de fin d’année,
  • quand Noël est déjà loin et les résolutions du Nouvel An presque oubliées,
  • quand la météo est hivernale…

Il s’avère en fait que cette histoire a été complètement inventée et n’a absolument aucune base scientifique. C’est un coup marketing qui a été monté en Grande-Bretagne par une agence de
voyage, pour proposer plus de vacances dans une période creuse.

Voilà pour la petite anecdote.
Maintenant que se passe-t-il concrètement en cette période de l’année ?

En janvier, vous recevez une invitation à remplir votre déclaration d’impôts.

Pour certains c’est une grande source de stress et de déprime justement. Au-delà du fait de remplir le document, ce que personne n’a appris à faire correctement à l’école mais un peu sur le tas, les impôts sont souvent perçus comme une sérieuse contrainte.
Toutefois il faut reconnaître qu’en Suisse nous bénéficions de services et d’infrastructures qui fonctionnent plutôt bien, grâce à ces derniers. Cette répartition de la richesse est également gage de paix sociale.

Concrètement maintenant, vous aimeriez gagner du temps, optimiser ce domaine ?
Etes-vous prêts à envisager de déléguer à un professionnel la tâche de remplir votre déclaration d’impôts ?

A partir de 50.- pour une situation simple, cette somme pouvant être remboursée jusqu’à 100% selon conditions de nos partenaires. Nous vous le faisons en temps et en heure.
Le professionnel connaît les lois et usages, et vous amènera souvent des solutions auxquelles vous n’auriez pas pensé seul.

Comment faire baisser les impôts ?

Il s’agira de réunir les documents usuels, fiches de salaires, etc.
Vous pouvez déduire fiscalement certaines dépenses selon des règles bien précises que nous vous communiquerons, celles-ci pouvant varier selon les cantons:

  • Vos frais professionnels (déplacement, repas)
  • Vos frais médicaux
  • Les primes d’assurances maladie, accident, vie et de rentes viagères
  • Frais de formation professionnelle, de garde d’enfants
  • Dons aux bonnes œuvres
  • Frais d’entretien d’immeubles
  • Cotisations à un troisième pilier.

Ce dernier point est très important et nous le développons ci-après :

L’état encourage à compléter la rente AVS et de deuxième pilier par une forme d’épargne facultative partiellement défiscalisée. Nous sommes en mesure de faire l’analyse suivante pour vous :

Quels sont les avantages du troisième pilier, et quand peut-il être utilisé ?

  • Acquisition d’un logement en résidence principale, il compte comme fonds propres
  • Capital de prévoyance pour la retraite
  • Rachat de cotisations au deuxième pilier
  • Fonds propres pour devenir indépendant (activité principale)
  • Départ définitif de la Suisse

Les montants maximum déductibles par année sont de 6’826.- pour les personnes employées,
Pour les indépendants, au maximum 20% du revenu, jusqu’à 34’128 .- par année.

Des économies d’impôts de 19 à 36 % en moyenne sont appliqués sur le montant de la cotisation, cela pouvant représenter des sommes à 4 chiffres.
De plus, le versement final n’est pas soumis à l’impôt sur le revenu réglementaire, mais est imposé à un taux spécial.

Demandez-nous des conseils, une offre, c’est sans engagement. Vous avez tout à y gagner !

Votre partenaire, AZ Assurances